Page des 5èmes

Période 1 : septembre / octobre

SON / SONT

SON est un déterminant possessif de la 3ème personne du singulier. Il accompagne un nom singulier.

 

Il signifie le sien, la sienne.

ex : son écharpe = la sienne

ex : son chien = le chien

 

SONT est la troisième personne du verbe être, au présent. 

 

On peut le remplacer par "étaient". (à l'imparfait)

 

ex : ils sont gentils. (= ils étaient gentils)

ex : elles sont fortes. (= elles étaient fortes)

L'infinitif et les groupes verbaux

L'infinitif est la forme d'un verbe qui n'est pas conjugué. C'est cette forme que l'on trouve dans les dictionnaires. 

 

On peut classer les verbes en trois groupes, grâce à leur infinitif :

infinitif en -er 1er groupe verser, chanter, marcher (sauf aller, 3ème groupe)
infinitif en -ir 2ème groupe

nourrir, grandir, obéir...

(ces verbes doivent faire -issons  à "nous" : nous finissons) 

infinitif en -re, en -oir(e), en -dre, en -oudre, en -ir 3ème groupe

entendre, dire, croire, résoudre, venir..

Attention : être et avoir sont considérés comme des auxiliaires, et n'appartiennent donc à aucun des trois groupes verbaux dont nous venons de parler. 

Synonymes, antonymes, paronymes

1) Les synonymes

  • Ce sont des mots qui ont le même sens ou un sens très proche, et qui appartiennent à la même classe grammaticale.

ex : content et heureux sont des adjectifs synonymes ; hurler et crier sont  des verbes synonymes.

  • Les synonymes peuvent relever de niveaux de langue différents :

ex : moche (familier) > laid (courant) > disgracieux (soutenu)

  • Les synonymes peuvent avoir des nuances de sens : hurler est plus fort que crier. 

 

 2) Les antonymes

Ce sont des mots qui ont un sens contraire, mais qui sont de la même catégorie grammaticale.

ex : beau est antonyme de laid ; chuchoter est antonyme de crier.

 


3) Les paronymes

Ce sont des mots qui ont un sens différent, mais qui se prononcent et s'écrivent presque de la même façon : collision (choc) et collusion (entente).

 

Attention : il ne faut pas confondre les paronymes et les homonymes qui, eux, se prononcent de la même façon. 

 

ON / ONT

ON est un pronom personnel de la 3ème personne du singulier. Il se trouve généralement devant un verbe. 

 

On peut le remplacer par "il".

 

ex : on est en vacances. (= il est en vacances). 

 

ONT vient du verbe avoir. C'est la troisième personne du pluriel, au présent.

 

On peut le remplacer par "avaient". (imparfait)

 

ex : Pierre et Maxime ont acheté un chien. ( = avaient acheté). 

 

a / à

"a" sans accent vient du verbe avoir ; c'est la 3ème personne du singulier du présent. On peut le remplacer par l'imparfait "avait".

 

ex : il a un chien => il avait un chien.

 

"à" avec un accent est une préposition. 

 

ex : Il est allé à Paris. 

Période 2 : novembre / décembre

Le présent et le passé composé

Voici un site qui vous donnera toutes les conjugaisons de tous les verbes. Il vous suffit de l'écrire et de cliquer sur "conjuguer" et le travail est fait !

Pour y accéder : ici

Les niveaux de langue

Il existe trois niveaux de langue :

* le niveau courant : il est compréhensible par tous ; c'est un langage précis et simple, mais correct. On l'utilise dans la vie quotidienne à l'écrit et à l'oral.

 

* le niveau familier : il se caractérise par un vocabulaire souvent relâché, des constructions grammaticales non respectées ("j'ai pas fini de manger" au lieu de "je n'ai pas fini de manger"), une prononciation déformée ("ch'sais pas" au lieu de "je ne sais pas")... Il est surtout utilisé par des personnes proches les unes des autres, à l'oral. On ne le trouve jamais à l'écrit.


* le niveau soutenu : c'est un niveau de langue qui se trouve généralement dans les livres, les discours officiels ; il est aussi utilisé pour témoigner du respect à son interlocuteur. Il se caractérise par l'emploi d'un vocabulaire recherché, des constructions grammaticales plus complexes. 

Les classes grammaticales

Lien vers le site de l'académie de Nancy-Metz : ici

Se / ce / ceux

Lien vers le site "je révise" : ici 

Les verbes difficiles du 1er groupe

1) Les verbes en -cer, -ger, -guer

  • les verbes en -cer prennent une cédille devant "o" et "a".

ex : lancer > je lance, nous lançons, tu lanças...

  • les verbes en -ger prennent un -e devant "o" et "a".

ex : ranger > nous rangeons, je rangeais

  • les verbes en -guergardent le -u à toutes les personnes, même devant "o" et "a".

ex: distinguer > tu distingues, nous distinguons, elle distingua

 

 

2) Les verbes en -eler et -eter

Ils peuvent se comporter de deux façons différentes pour faire le son "è":

  • soit ils doublent le "l" ou le "t"

ex : jeter > je jette mais > nous jetons

  • soit ils prennent un "è" comme les verbes modeler, peler, ciseler, geler, marteler, écarteler / acheter, haleter, fureter, crocheter...

ex : marteler > je martèle et nous martelons / acheter > j'achète et nous achetons

 

3) Les verbes en -yer

Les verbes en -yer changent leur "y" en "i" devant un "e", mais les verbes en -ayer peuvent le conserver:

ex : appuyer > j'appuie, j'appuierai, mais nous appuyons.

ex : payer > je paie (ou je paye), je paierai (ou je payerai)

Période 3 - janvier / février

Les homophones des conjonctions de coordination

1) ou et où

  • "ou" est une conjonction de coordination ; on peut la remplacer par "ou bien ". ex : veux-tu du fromage ou (= ou bien) du dessert.
  • "où" peut-être un adverbe interrogatif et on peut donc le remplacer par "à quel endroit" : ex : où (= à quel endroit) étais-tu ? ; "où" peut être aussi un pronom relatif que l'on peut remplacer par "dans lequel, laquelle" : ex : la chambre où (=dans laquelle) je dors est humide.

2) mais et mes

  • "mais" est une conjonction de coordination qui marque l'opposition.
  • "mes" est un déterminant possessif de la 1ère personne ; on peut le mettre au singulier pour le différencier de "mais".

ex : j'aime l'histoire mais pas la géographie.

ex : mes soeurs (=ma soeur) rentrent à l'école. 

 

3) ni et n'y

  • "ni" est une conjonction de coordination utilisée dans une phrase négative. Il est souvent utilisé en double. Il devient "et" /"ou" dans une phrase affirmative. 

ex : je ne veux ni sucre ni lait > je veux du sucre et du lait.

  • "n'y" est égal à "ne + y". Il se place souvent devant un verbe, et est souvent utilisé seul. 

ex : je n'y comprends rien. 

 

4) "or" et "hors"

"Or" est une conjonction de coordination.
"Hors" est une préposition signifiant "à l'extérieur de".


L'astuce : 
Lorsqu'on peut remplacer "hors" par "en-dehors de", il faut utiliser "hors".

Ex : Il est hors de son champ de vision.
Ex : Or il n'était pas à son bureau à ce moment-là.

 

5) "et" et "est"

et est  une conjonction de coordination, c'est-à-dire qu'il est utilisé pour faire la liaison entre les mots et les idées : le chien et le chat.

 

est est un verbe venant de être. On le retrouve dans la conjugaison : il est.

 

> Une première façon pour les différencier est de mettre la phrase au passé : est devient était tandis que et ne change pas.

 

> Une deuxième méthode consiste à remplacer "et" par ou : le chien ou le chat. Si la phrase n'a plus aucun sens, c'est sûrement qu'il s'agit de "est".

 

SANS, S'EN et DANS, D'EN

Il ne faut pas confondre SANS, DANS avec S'EN et D'EN qui eux sont formés de deux mots et peuvent se décomposer en SE+EN et DE+EN.


SANS est un mot négatif, qui montre une absence de quelque chose : 

ex : une ville sans habitant (il n'y a pas d'habitant)


S'EN fait partie d'un verbe pronominal : s'en aller. On peut donc le remplacer par m'en ou t'en

ex : il s'en va = je m'en vais, tu t'en vas. 


DANS est une préposition qui précède un GN, jamais un verbe.

ex : il est dans le jardin.


D'EN peut être suivi d'un verbe ; on peut le décomposer en DE + EN. 

ex : il a envie d'en reprendre. 

L'imparfait

Vous pouvez lire une leçon qui résume bien la conjugaison de l'imparfait : cliquez ici

Ses, Ces, S'est, C'est

SES est un déterminant possessif (on possède): on peut le remplacer par MES, TES..

ex : ses chaussures = mes chaussures, tes chaussures


CES est un déterminant démonstratif (on montre)

ex : ces fleurs-là sont des roses. 


S'EST fait partie d'un verbe pronominal ; il est précédé de son sujet et il est suivi d'un participe passé ; on peut le remplacer par ME SUIS, ou T'ES. 

ex : il s'est levé ce matin. (je me suis levé, tu t'es levé)


C'EST est la contraction de cela est; il peut être suivi d'un verbe, d'un nom ou d'un adjectif. Mais il n'est pas précédé d'un sujet. 

ex : c'est fini ! c'est la fin ! 

Période 4 : mars / avril

Peu / Peut / Peux

Peu : il est utilisé quand il y a une notion de petite quantité. 

ex : peu de gens, un peu de chocolat, peu à peu (=petit à petit)...


Peux : c'est le verbe pouvoir à la première ou deuxième personne du singulier. 

ex : je peux t'aider si tu le souhaites.


Peut : c'est aussi le verbe pouvoir, mais à la troisième personne du singulier.

ex : il peut venir avec nous. 

Sa / ça / çà

Leçon tirée du site : http://www.francaisfacile.com/


Sa : Adjectif possessif = la sienne

Astuce : Mettez la phrase au masculin.

Si vous remplacez –sa- par –son- c'est que vous êtes bien en présence de l'adjectif possessif.

Ex : Il m'a montré sa maison. (= la sienne)

       Il m'a montré son appartement. (=le sien)


 

Ça: Pronom démonstratif

Astuce : on peut le remplacer par cela 

Ex: Je n'aime pas ça! 

      Je n'aime pas cela!

 

 

Çà: Adverbe de lieu.

On ne le retrouve que dans l'expression çà et là.

Accorder les participes passés

La leçon se trouve ici (fichier *.pdf à télécharger)

Période 5 : mai - juin

Lien vers la leçon sur les adjectifs de couleur : ici